Créé en 1959, l’objectif initial du label national « Villes et Villages Fleuris » était à l’époque d’embellir le paysage français afin de favoriser le tourisme dans l’Hexagone.

Cette année, c’est l’anniversaire des 60 ans du label fleuri et, après plus de six décennies d’existence, la démarche de l’estampe « Ville et Villages Fleuris » a évoluée et a revue sa stratégie. Désormais, place à la valorisation paysagère, au respect de l’environnement et à la qualité de vie !

© Villes et Villages Fleuris – Label national de la qualité de vie

Tout savoir sur le label fleuri Français

Tout le monde a forcément déjà vu au moins une fois l’un des fameux panneaux Ville fleurie ou Village fleuri, installés à l’entrée des communes françaises. Mais quelle signification se cache derrière ce label et quelle est l’origine de son logo fleuri, trop souvent réduit à une image un peu vieillotte et démodée ?

panneau villes et villages fleuris

© Adobe stock – Olivier Rault

Les emblématiques petites fleurs rouges apposées sous le nom de certaines villes françaises ont une histoire. Leur origine remonte au début des années 50, quand l’Abbé Wendling entreprit de refleurir le bourg de Diebolsheim, situé en Alsace, après le désamorçage de 4000 mines. Son idée ? Remplacer ces charges explosives, destinées à tuer, par une fleur.

Le mouvement initié par l’homme d’église s’est ensuite étendu aux régions Nord et Est du pays, avant de devenir un label national dès 1959, sous l’égide de Claude Buron, alors ministre des Transports, des Travaux publics et du Tourisme. Les fleurs sont utilisées pour transformer la ville.

Pour l’anniversaire du label, les fleurs rouges ont été redessinées et s’offrent une nouvelle jeunesse !

Villes et Villages Fleuris : 60 ans d’évolution

Si, à l’origine, le célèbre label fleuri a permis d’embellir le paysage et de renforcer l’attractivité et la dynamique des plus petites communes de France, « Villes et Villages Fleuris » vise aujourd’hui de nouveaux objectifs. En 2019, le label récompense l’engagement des villes en faveur de l’amélioration de la qualité de vie.

La grille d’évaluation inclut à présent la mise en valeur du patrimoine végétal, la préservation de la biodiversité et des ressources naturelles (eau, gestion des déchets…) mais aussi l’animation locale et touristique (maintien des commerces de proximité, actions pédagogiques, organisation d’événements …).

Le respect de l’environnement et la place accordée au végétal dans l’aménagement des espaces publics sont devenus des critères indispensables pour être labellisé !

label villes et villages fleuris

© Adobe stock – Konstiantyn

Au-delà de l’amélioration du cadre de vie pour les habitants, cette démarche permet de créer du lien dans les communes. La plantation d’arbres, les réflexions menées sur la politique environnementale, la création de parcs et de jardins arborés favorisent les échanges entre bénévoles, professionnels de la jardinerie et passionnés des fleurs.

Obtenir le label Villes et Villages Fleuris

À ce jour, 4 931 communes sont détentrices du label fleuri.

Obtenir ce précieux sésame se mérite ! Les candidats au logo à fleurs rouges doivent participer à un véritable parcours de sélection, s’étalant en moyenne sur six ans. Il faut en premier lieu se faire délivrer l’une après l’autre les trois premières fleurs à l’échelle régionale, puis cocher toutes les cases de la soixantaine de critères imposés par le jury national du CNVVF.

parc floral ville

© Adobe stock- tapui

Chaque année pendant l’été, 24 équipes composées d’experts (élus, responsables de services espaces verts, paysagistes, pépiniéristes, professionnels du tourisme…) se déplacent dans les villes candidates pour les juger et décider de l’attribution du label.

Vous êtes un/une amoureux(se) de la nature et les enjeux environnementaux sont au cœur de vos préoccupations ? Vous envisagez de vous lancer ou de vous reconvertir dans cette branche professionnelle ?

Natura-Dis propose des formations en vue de travailler dans la protection de la Nature, permettant de devenir animateur naturejardinier ou gestionnaire d’espaces naturels

N’hésitez pas à faire une demande de documentation pour en savoir plus !


  • smiley
    SATISFACTION
    90%
    de nos élèves sont satisfaits de notre Espace Élèves*

  • reussite
    REUSSITE
    Diplômé ou
    100%
    remboursé**

  • flexibilite
    FLEXIBILITE
    • Avec ou sans BAC
    • Inscription toute l’année
    • Formations à votre rythme
    où que vous soyez

  • Qualification OPQF
    La qualification porte
    uniquement sur les
    activités FPC définies
    par le code du travail.