Béatrice a suivi la formation de Fleuriste/Artiste floral chez Natura-Dis. Elle a obtenu son CAP et ouvert sa boutique de fleurs itinérante. Elle vous raconte son parcours.

temoignage eleve formation fleuriste

Bonjour Béatrice, pouvez-vous vous présenter ?

Bonjour ! J’ai bientôt 38 ans, j’ai 2 enfants et j’habite dans un petit village en Haute-Marne.

Quel a été votre parcours jusque votre formation avec Natura-Dis ?

J’ai été cadre dans l’industrie automobile pendant une dizaine d’années, chargée de la qualité et donc de la satisfaction clientèle. Je me déplaçais beaucoup. Avec ma vie de famille, mes deux enfants, c’était compliqué !

En parallèle, je suis passionnée depuis toujours par les fleurs et les plantes. Je fais des expériences, des boutures. Alors je me suis dit « Pourquoi ne pas allier passion et profession ? » En 2012, j’ai décidé d’arrêter cette activité pour passer le CAP de fleuriste et créer ma propre entreprise.

Pourquoi avoir choisi Natura-Dis ?

Je ne me voyais pas retourner à l’école ! Je me suis renseignée sur le CAP Fleuriste, comment le passer en candidat libre… Puis j’ai recherché une formation à distance. J’ai découvert Natura-Dis sur internet, j’ai comparé puis appelé pour avoir des informations….

Comment vous êtes-vous organisée pour étudier ?

J’ai consacré 100% de mon temps pendant 2 ans et demi à cette formation ! En plus de la théorie, j’ai fait un maximum de stages. Je ne l’ai pas fait de façon imposée, les choses sont venues très naturellement. Je voulais simplement apprendre le plus de choses possible !

temoignage eleve formation fleuriste

Comment se sont passés vos stages en entreprise ?

J’ai été en stage chez 3 fleuristes pendant des périodes de surcroît d’activité : la Saint Valentin, la Fête des mères et les fêtes de fin d’année. Ce qui était la meilleure façon d’apprendre sur le terrain !

Pour mes maîtres de stage, au niveau des responsabilités, j’étais considérée comme une salariée. Je prenais le véhicule pour faire des livraisons, je travaillais comme les autres, avec moins de technique certes …

Je suis ravie de mes stages pratiques. De toute façon, même les moments moins plaisants m’ont appris quelque chose !

Vous êtes satisfaite de la formation ?

Complètement ! A chaque fois que j’ai eu une demande, tout s’est bien passé.
Pour approfondir encore davantage mes cours, j’ai acheté des manuels, et bien sûr j’ai consulté des sites internet, en ayant fait le tri avant car on trouve de tout !

J’ai aussi participé à plusieurs ateliers de formation dans votre centre Forma-Pôle, dont l’atelier « Bouquet rond » qui est inclus dans la formation. Les autres, je les ai faits dans le cadre du DIF.

Vous avez décidé de créer votre entreprise…

La création d’entreprise, c’était l’idée de départ. Créer mon entreprise, puis choisir un domaine qui me plaît – le domaine des végétaux – et enfin tenir compte de mon environnement.

J’habite un département qui n’est pas très développé économiquement. Ouvrir ou reprendre une boutique de fleurs ne me semblait pas viable. Et puis je vis dans un village d’une centaine d’habitants, où on voit passer le boulanger, le boucher…
On est dans une démarche d’itinérance. C’est pourquoi j’ai décidé de créer une boutique de fleurs itinérante. Je pense que le potentiel d’évolution est plus intéressant sur cette activité là dans ma région.

temoignage eleve formation fleuriste

Racontez-nous !

J’ai acheté un camion et créé « Mobi’Fleurs » le 1er octobre 2014. Et je suis partie dans les villages parler de moi ! Je suis allée voir les gens, les commerces, tous les maires des communes. La majorité a accueilli l’idée de façon positive : j’ai déjà 5 emplacements hebdomadaires gratuits, ce qui implique 5 tournées par semaine (50 kms par tournée – environ 10 villages). Pour le printemps, je prévois aussi de faire deux marchés.

Pour me faire connaître, je participe à des salons, comme la Foire Bio, et à des expositions d’art floral. Pour la dernière expo à laquelle j’ai participé, consacrée aux artisans d’art, j’ai réalisé des cadres et tableaux végétaux. Et pour susciter la curiosité du public, je me suis installée à une table et j’ai réalisé une composition florale.

J’ai créé un site internet – bientôt opérationnel – pour présenter les tournées et le catalogue des végétaux que je propose. J’aime beaucoup le contact humain, j’aime les gens.

Je sais que le bouche à oreille fonctionne très bien, dans un sens comme dans l’autre ! Avoir une bonne réputation est primordial.

Et au niveau logistique ?

J’ai créé un atelier de 10 m² à la maison, climatisé, où je prépare mes compositions et stocke mes produits. Comme j’ai la chance de pouvoir être livrée deux fois par semaine, je n’ai pas trop de stock, sauf aux périodes de grosse activité comme à Noël.

Je propose uniquement des fleurs de saison. J’ai deux fournisseurs de plantes vertes et de fleurs d’intérieur et d’extérieur, et deux autres fournisseurs de fleurs coupées.

temoignage eleve formation fleuriste

Quel style de compositions proposez-vous ?

J’essaie au maximum de m’adapter aux besoins. Ma clientèle est composée de personnes de plus de 50 ans qui vivent en milieu rural. Je fais des compositions funéraires pour la Toussaint et propose un service de nettoyage et d’entretien des tombes funéraire, pour agrémenter les cimetières toute l’année, même en hiver, avec un coussin de verdure par exemple… Les gens me font confiance parce qu’ils commencent à me connaître !

Vous proposez d’autres services ?

En plus de la vente de végétaux, je propose un service de fleuriste à domicile pour les particuliers et les professionnels : décoration florale, revalorisation de l’aménagement des végétaux existants, rempotage

J’anime également des ateliers en art floral, pour des associations de personnes âgées ou de jeunes handicapées, ou en milieu scolaire dans le cadre des NAP, les Nouvelles Activités Périscolaires.

Quels sont vos objectifs pour « Mobi’Fleurs » ?

Au fur et à mesure de l’année, je vais continuer à construire mon activité, voir quel marché je garde… J’espère créer une activité stable d’ici à 3 ans.

Un conseil aux élèves Natura-Dis ?

Mon conseil, c’est qu’il ne faut rien lâcher ! De par mon expérience, je sais que beaucoup de gens vous dissuadent de changer de métier ou de créer votre entreprise. Il faut se battre, prendre des décisions… Être chef d’entreprise dès le départ.

Par contre, j’ai toujours écouté les conseils, et mon projet a évolué au fur et à mesure. A un moment, il se modifiait quasiment tous les jours ! Il est donc important de rester à l’écoute, de se remettre en question et de se rappeler que le comportement des autres dépend de votre propre comportement…

temoignage eleve formation fleuriste

Retrouvez Béatrice :

Cliquez ici pour ajouter une autre formation

une question ?

contactez nous :

web call back

Rappel immédiat et gratuit !

Besoin d'un conseil ? Nous vous appelons !*

Inscrivez votre numéro de téléphone
et cliquez sur valider.

Téléphone :




* Sauf week-end et jours fériés

  • smiley
    SATISFACTION
    91%
    de nos élèves recommanderaient Natura-Dis à leurs amis *

  • reussite
    REUSSITE
    Diplômé ou
    100%
    remboursé**

  • flexibilite
    FLEXIBILITE
    • Avec ou sans BAC
    • Inscription toute l’année
    • Formations à votre rythme
    où que vous soyez

  • Qualification OPQF
    La qualification porte
    uniquement sur les
    activités FPC définies
    par le code du travail.