Céline a suivi la formation d’Animateur Nature chez Natura-Dis. Travaillant aujourd’hui comme chargée de projets éducatifs à l’environnement et au développement durable, elle vous raconte son parcours.

formation a distance animateur nature

Bonjour Céline, pouvez-vous vous présenter ?

Bonjour, j’ai 31 ans et j’habite en région parisienne.

Quel a été votre parcours jusqu’à la formation Natura-Dis ?

J’ai d’abord passé un BEP suivi d’un Bac pro Commerce, puis un BTS Action commerciale qui m’a amenée à faire plusieurs stages en alternance dans de grandes enseignes.

Puis je suis partie un an en Irlande, pour travailler dans la grande distribution et améliorer mon anglais, une sorte d’année sabbatique en fait.

A mon retour d’Irlande, j’ai repris mon BTS Action commerciale et j’ai fait une année en alternance comme assistante commerciale dans un cabinet de consulting pour entreprises. Comme j’avais envie d’être davantage dans la créativité, l’échange, j’ai bifurqué vers une licence de chargée de communication. Cela m’a conduit à travailler un an dans une agence de pub. J’avais en charge des projets évènementiels, du marketing produit, de la création graphique…

Puis j’ai recherché à nouveau du travail pendant un an et j’ai travaillé dans le marketing pour une grande enseigne de meubles pendant 5 ans.

Et vous avez eu envie de changer de voie ?

J’ai fini par être blasée de tout ça ! J’adore la nature, je fais beaucoup de randonnée. J’ai eu envie de me rapprocher d’un métier en contact avec l’environnement, mais aussi avec un public.

Je ne partais de rien, vraiment aucune connaissance. C’est ce que j’ai apprécié dans la formation Natura-Dis, de pouvoir acquérir les connaissances que je n’aurais pas pu avoir autrement.

formation a distance animateur nature

Vous connaissiez le métier d’animateur nature auparavant ?

Pas du tout ! J’ai cherché longtemps, j’ai aussi réfléchi sur moi-même en faisant une sorte d’auto bilan de compétences.

Je me suis baladée sur internet, avec comme fil conducteur cette envie de partager, transmettre, éduquer sur les grandes lignes de la protection de l’environnement. Mais de là à imaginer qu’un tel métier existait ! Cette recherche m’a pris 2 à 3 mois.

Pourquoi le choix de la formation à distance ?

J’ai pris connaissance des formations universitaires, mais le format ne me convenait pas. A 31 ans, je n’avais pas très envie de retourner à l’école avec des personnes de 20 ans.

Dans mon dédale de recherches, je suis finalement tombée sur la formation à distance Natura-Dis. Le contenu de la formation Animateur Nature me collait à la peau, alors j’ai foncé !

Vous avez fait la formation en combien de temps ?

J’ai démissionné de mon poste et j’ai consacré un an à ma formation. Dès le début, j’ai été honnête avec moi-même : je ne voulais pas y passer deux ans, ce n’était pas possible. Je me suis fixé un calendrier, des horaires…

Tous les jours je bûchais sur un cours, parfois le week-end. J’ai eu la chance de pouvoir consacrer mes journées à ça et l’année est passée très vite !

La formation vous a convenu ?

Les modules sont très bien faits, très bien expliqués. Le facteur pas évident, c’est d’étudier seul. Il faut savoir parler de ce qu’on fait. J’ai eu la chance de pouvoir en parler autour de moi. J’ai même demandé à mon entourage de lire certains modules, pour qu’on me pose des questions et que je sois certaine d’avoir bien assimilé !

Avant de faire un devoir, je me faisais une auto-évaluation, en me laissant le temps de m’approprier le cours. L’Espace Elèves m’a bien servi, que ce soit pour savoir réaliser un rapport de stage ou pour apprendre la technique du dessin.

Le contact avec d’autres élèves animateurs nature m’a manqué, mais j’ai eu la chance de rencontrer deux animatrices natures élèves de Natura-Dis à l’atelier Forma-Pôle que j’ai suivi à la fin de ma formation !

Vous avez fait trois stages durant votre formation.

Au départ, mon idée c’était d’être animatrice nature dans un parc naturel. J’ai fait des demandes de stages, mais il n’y pas eu de retour. Donc je suis partie dans une autre direction : l’animation nature en milieu urbain.

J’ai rencontré des fédérations comme le GRAINE, un grand réseau d’éducation à l’environnement qui est implanté dans chaque région. J’ai aussi participé à des évènements sur la protection de la nature pour avoir des contacts professionnels. Et finalement ça m’a permis de faire des stages dans des associations d’éducation au développement durable !

La première association qui m’a prise en stage était très dynamique, très active sur le terrain, avec un réseau de gros partenaires, des groupes de travail et plein de projets. J’ai fait de l’animation pour le public dans des magasins et dans des stands au pied d’immeuble avec les bailleurs.

Ma mission : sensibiliser le public sur l’eau, l’air, l’énergie, la réduction et le recyclage des déchets. Éduquer et sensibiliser à l’environnement en milieu urbain, ça m’a vraiment plu !

formation a distance animateur nature
Photo : mallette pédagogique Gaspido

Puis vous avez été embauchée en CDI à l’Office du Développement Durable d’une ville d’Ile-de-France ?

La première association qui m’a prise en stage n’avait pas de poste à pourvoir, donc la directrice m’a orientée vers l’Office du Développement Durable qui envisageait une création de poste. C’est une association loi 1901 créée par le maire de la ville et financée par des subventions municipales et régionales.

J’y ai donc fait deux stages, avant d’être embauchée en tant que chargée de projets éducatifs à l’environnement et au développement durable. Aujourd’hui mon travail consiste à intervenir dans les écoles, à la demande des professeurs, sur des projets pédagogiques d’éducation à la protection de la nature.

Construire un projet pédagogique, je l’ai appris dans ma formation et mis en pratique dans mes stages.
J’utilise plusieurs mallettes pédagogiques du réseau « Ecole et Nature » : « Ça composte » pour le compostage, « Gaspido », un jeu de l’Oie sur la prévention de l’eau, et « Justin Peu d’Air » sur l’air intérieur.

formation a distance animateur nature
Photo : mallette pédagogique l’Air Malin

Ces mallettes proposent aux éducateurs des sujets d’ateliers et des expériences à réaliser avec les scolaires. A la fin de l’animation, je fais une enquête de satisfaction auprès des enseignants pour ajuster ma prochaine prestation.

formation a distance animateur nature
Photo : mallette pédagogique Justin Peu d’Air

Quel est l’accueil des enfants sur les enjeux environnementaux ?

Il est très bon ! Je suis étonnée même, les enfants sont réceptifs, participatifs et collaboratifs. Je suis dans une ville socialement diversifiée et ça se passe toujours très bien.

J’interviens aussi à la demande des bailleurs sociaux pour sensibiliser les habitants au développement durable lors d’animations événementielles. C’est assez difficile de faire descendre les habitants d’un immeuble sur le stand, mais on y arrive !

Vous avez un message pour les élèves de Natura-Dis ?

J’ai la chance de réaliser ce que j’ai toujours voulu faire, même si j’ai beaucoup tâtonné avant de trouver le Graal ! Ce que j’ai envie de dire, c’est qu’il faut croire en ses rêves, être opiniâtre.

Quand on a envie de faire quelque chose, il faut s’en donner les moyens, même si ce n’est pas évident. Au final, quand on le veut vraiment, on y arrive !

Merci Céline, toute l’équipe Natura-Dis vous souhaite une bonne continuation !

Cliquez ici pour ajouter une autre formation

une question ?

contactez nous :

web call back

Rappel immédiat et gratuit !

Besoin d'un conseil ? Nous vous appelons !*

Inscrivez votre numéro de téléphone
et cliquez sur valider.

Téléphone :




* Sauf week-end et jours fériés

  • smiley
    SATISFACTION
    91%
    de nos élèves recommanderaient Natura-Dis à leurs amis *

  • reussite
    REUSSITE
    Diplômé ou
    100%
    remboursé**

  • flexibilite
    FLEXIBILITE
    • Avec ou sans BAC
    • Inscription toute l’année
    • Formations à votre rythme
    où que vous soyez

  • Qualification OPQF
    La qualification porte
    uniquement sur les
    activités FPC définies
    par le code du travail.